FANDOM


1 192 Pages

FR FANDOM gamescom 2018 Header

CE 4 SEPTEMBRE, UN JRPG NOTOIRE VA SORTIR EN FRANCE SUR PC ET PS4. SON NOM ? DRAGON QUEST XI : LES COMBATTANTS DE LA DESTINÉE. ON EN PARLE ICI.

Comme pour tout bon Dragon Quest, l'histoire sent le conte de fées, une quête initiatique à la sauce fantasy. Un héros apprend lors d'un rite de passage qu'il est promis à une destinée hors du commun. Malheureusement, ça chafouine légèrement le roi de la ville d'à côté, qui le fait enfermer. Évadé avec l'aide d'un voleur au grand cœur (et aux cheveux bleus digne d'un cosplayer de Sonic), notre héros se constitue une troupe de disciples dans le but de démasquer une menace qui plane sur le monde.

DRAGON QUEST XI – « La légende de l’Éclairé » (Bande-annonce E3 2018)-1535372180

DRAGON QUEST XI – « La légende de l’Éclairé » (Bande-annonce E3 2018)-1535372180

Il y a tout d’abord Erik, le voleur, puis Séréna, soigneuse peureuse accompagnée de Véronica, très jeune mage qui ne supporte pas qu’on la traite comme une enfant. Viendront aussi Sylvando, un artiste extravagant et efféminé, et pour finir Théo, un vieil homme mystérieux et très fort, accompagné de Jade, une combattante itinérante.

DFcsm15XkAAyQpQ

Théoriquement, toute l'histoire est déjà trouvable sur Internet, le jeu étant sorti au Japon il y a plus d'un an. Pendant ce laps de temps, les développeurs ont rajouté quelques nouveautés au niveau du gameplay, comme la capacité de sprinter et de traverser plus vite les (énormes) maps de la région d'Elréa, où se déroule l'histoire.

A part ça, le soft reste relativement classique : Dragon Quest est une saga conservatrice et ce jeu ne fait pas exception. Combats au tour par tour, quêtes annexes éparpillées un peu partout, coffres à ouvrir, boss à affronter pour progresser… Rien que du très classique, mais il ne faut pas oublier que la saga a inventé une partie de ces composantes.

Un onzième opus ? Mais la saga semble sortie de nulle part !

6230

Les débuts de la saga en France

Peut-être que les plus trentenaires d'entre vous ont connu Fly quand ça passait au club Dorothée, sur TF1. C'était courant 1994 et c'était la première fois que la saga Dragon Quest touchait le continent européen, par le biais d'un de ses mangas/anime dérivés. Une décennie plus tard sortait enfin en France Dragon Quest VIII : l'Odyssée du roi maudit, qui laissa de très bons souvenirs aux joueurs de PS2 de l'époque. Puis vinrent Dragon Quest IX, qui marqua également (mais dans une moindre mesure) les possesseurs de DS, ainsi que des spin-offs plus mineurs, tous sur DS ou Wii, et les remakes DS des opus IV, V et VI.

Las ! Faute d'une véritable volonté marketing en Europe, le succès de ces jeux fut très limité malgré de bonnes critiques. La décision initiale de Square Enix, l'éditeur et développeur principal, de limiter l'export des jeux de la saga Dragon Quest en Europe avait laissé le champ libre à d'autres JRPG, notamment Final Fantasy, pour occuper le terrain. En France notamment, on se retrouvait donc avec une frange réduite de fans invétérés, qui firent pression pour obtenir la localisation de plus de jeux sur leurs terres.

Square Enix finit par faire quelques pas dans cette direction, en sortant presque coup sur coup les remakes 3DS de Dragon Quest VII et Dragon Quest VIII, ainsi que les spin-offs PS4 Dragon Quest Builders et Dragon Quest Heroes I et II. Et donc, le 4 septembre prochain, Dragon Quest XI...

L'ombre de Dragon Quest VIII

Dragon-quest-xi-les-combattants-de-la-destinee-ps4-pc-8e635cbd 830 470

Un hommage dans la tenue au héros du huitième opus (à droite)

Dans certaines interviews, les producteurs ont avoué regretter le peu de considération donné à la localisation européenne des jeux dans le passé. Peut-être est-ce pour conjurer ce sort que la promo de Dragon Quest XI ressemble bigrement à celle de Dragon Quest VIII à l'époque ?

En effet, les menus refaits à neuf et les doublages anglais inédits annoncés étaient déjà des arguments marketing à la sortie de L'Odyssée du roi maudit. La bande son orchestrale était également mise en avant il y a douze ans. Si cette fois, on n'y aura pas droit en jeu, un CD la contenant paraîtra avec l'édition collector.

Encore plus clair, il y a quelques semaines, le développeur annonça que les vêtements du héros de VIII seraient disponibles dans l'inventaire dès le départ du jeu. Du fan-service ? Carrément, mais pour une fois que ça arrive, les fans se sont montrés plutôt contents.


En résumé, c’est un très bon jeu selon les critiques japonaises qui va bientôt arriver sur nos côtes. Cette épopée médiévale fantastique sera-t-elle aussi populaire auprès de vous autres joueurs occidentaux ? Réponse le 4 septembre.